Moins de faillites dans le monde

17/02/12 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Moneytalk

Le nombre de faillites dans le monde est à son plus bas niveau depuis la mi-2008. C'est ce que révèle une étude de Dun & Bradstreet, fournisseur de plateformes pour la gestion d'informations commerciales au niveau mondial.

Dun & Bradstreet se base pour cette enquête sur l'"indice international des faillites", une moyenne pondérée du pourcentage de faillites de 30 pays représentant ensemble 70 % du PNB mondial. Au troisième trimestre 2011, l'indice international des faillites s'élevait à 91,3 points, en légère baisse de 1,8 % par rapport au troisième trimestre 2010. Il atteignait ainsi son plus bas niveau depuis la mi-2008, malgré des signaux forts de repli économique global.

L'amélioration du score des faillites reflète ainsi la reprise économique qui intervient dans certaines régions spécifiques, notamment les pays émergents en Asie, où le nombre de faillites a diminué de 10,6 % l'an dernier (période T3 2010 - T3 2011), l'Amérique du Nord (- 12,5 %) et l'Europe de l'Est (-7,5 %). La zone euro va à l'encontre de la tendance mondiale : l'indice y progresse de 2 %. Les pays de la zone euro, où la crise de la dette fait le plus sentir ses effets, présentent comme prévu la plus forte hausse du nombre de faillites (Espagne : +31,5%; Portugal: +13,9 %) et influencent considérablement le caractère négatif des résultats.

Le nombre de faillites est également en augmentation en Belgique. Avec une hausse de l'indice de 6,5 % entre le troisième trimestre 2010 et le troisième trimestre 2011, nous avons fait moins bien que la moyenne européenne, mais aussi que nos voisins néerlandais (+3,1 %), français (-5,1 %) et allemands (-8,1 %). Les marchés émergents d'Europe de l'Est s'affirment comme le maillon fort du continent avec une baisse de l'indice des faillites, la Pologne (17,7 % de faillites en moins) se distinguant particulièrement.

Outre les écarts régionaux, on note également des différences sectorielles importantes. Alors qu'on a enregistré une progression du nombre de faillites dans la distribution (+8,2 %) et l'agriculture (+3,4 %), les secteurs Services financiers et assurances et Télécommunications et transport enregistrent une baisse de 9 %. Le secteur immobilier a également fait mieux que l'année précédente, avec 8,5 % de faillites en moins en 2011.

Johan Steenackers

Nos partenaires