Namur emprunte sur le marché obligataire

05/05/14 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

Source: Moneytalk

(Belga) Le 24 avril dernier, la Ville de Namur a réalisé sa première émission obligataire, sous la forme d'une série de billets de trésorerie à long terme (Medium Term Notes), via Belfius Banque. Cette émission obligataire a d'emblée permis à la Ville de Namur de récolter 25 millions d'euros sur le marché des capitaux, répartis entre des maturités de 3 et de 5 ans.

Depuis le 5 mai, ces obligations sont cotées sur le marché réglementé NYSE Euronext de Bruxelles, ce qui constitue une première pour une municipalité wallonne. Cette obligation permettra d'anticiper une bonne partie des investissements liés à la rénovation du site de la Citadelle de Namur et aux grands projets d'attractivité et de rénovation urbaines. Depuis début 2013, 5 villes et communes belges ont émis des obligations par l'intermédiaire de Belfius Banque. Aujourd'hui, quelque 43 administrations locales disposent d'un programme de billets de trésorerie pour un encours d'émission de 1,14 milliard EUR, dont près de 80 % ont été placés dans le marché via cette banque. Selon le professeur Giuseppe Pagano, chef du service de Finances publiques et fiscalité de l'Université de Mons, de tels placements ne signifient pas pour autant que nos villes et communes soient au bord du gouffre. "C'est un moyen normal de se financer. Nos communes sont des émetteurs publics et ont donc, à ce titre, la confiance des investisseurs", indique-t-il. (Belga)

Nos partenaires