Peu de rotation de personnel en 2013

09/04/14 à 08:28 - Mise à jour à 08:28

Source: Moneytalk

En 2013, le secteur privé belge a connu une nouvelle baisse de la rotation volontaire du personnel, selon un rapport publié par le spécialiste en ressources humaines Securex. En 2011, 8,82% des travailleurs avaient quitté leur entreprise sur une base volontaire. En 2012, ce pourcentage était de 7,39%, contre seulement 7,01% en 2013. Globalement, dit Securex, le marché du travail était très incertain l'an dernier, les travailleurs ont donc pris moins de risques.

A présent, seuls 13% des travailleurs très qualifiés et 9% des travailleurs peu qualifiés disent avoir l'intention de changer d'employeur à court terme. 60% des personnes très qualifiées et 80% des personnes peu qualifiées n'ont pas l'intention de quitter leur entreprise. Ils estiment que leurs chances de trouver rapidement un emploi équivalent ne sont pas très élevées. La promotion interne semble la meilleure voie pour améliorer sa situation. En ce qui concerne la recherche d'un emploi équivalent en dehors de l'entreprise, les travailleurs très qualifiés évaluent leurs chances de manière plus positive que les travailleurs peu qualifiés (59% contre 41%). Par contre, globalement parlant, la rotation involontaire a légèrement augmenté. Comparativement à 2012, on constate une augmentation, avec un pourcentage de 11,49% en 2012 qui est passé à 12,25% en 2013. L'année dernière, les travailleurs les plus jeunes ont été moins vite licenciés qu'en 2012 (20,17% contre 22,37%). Malgré la diminution pour ce groupe, le nombre de licenciements des jeunes reste élevé, bien plus que dans toutes les autres catégories d'âge. (Belga)

Nos partenaires