Plus 3,1 % par an en projection de la masse salariale wallonne de 2016 à 2019

08/08/14 à 09:32 - Mise à jour à 09:32

Source: Moneytalk

Les nouvelles perspectives économiques régionales 2014-2019 du Bureau fédéral du Plan (BFP), de l'Institut Bruxellois de Statistique et d'Analyse (Ibsa), du Studiedienst van de Vlaamse Regering (SVR) et de l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps), indiquent que sur la période 2013-2019, la croissance du revenu disponible des ménages devrait être légèrement plus rapide à Bruxelles (2,8 % par an en moyenne), qu'en Flandre et en Wallonie (respectivement 2,7 % et 2,5 %). De fait, en Région wallonne, le taux de croissance s'élèverait ainsi à 2,6 % en moyenne annuelle entre 2013 et 2019 (-0,6 pp par rapport à 2006-2012). À la faveur du retour attendu d'une croissance de l'activité économique plus soutenue, la progression des revenus primaires wallons devrait s'accélérer graduellement en 2014 et 2015 pour évoluer ensuite autour d'une moyenne plus élevée en seconde partie de projection (+ 3,1 % par an sur la période 2016-2019).

D'autre part, malgré une progression des prestations sociales moins dynamique, le revenu disponible bruxellois bénéficierait notamment d'une croissance plus soutenue des rémunérations des salariés. La croissance des revenus primaires flamand et wallon serait quasiment identique ; mais le revenu des indépendants progresserait un peu plus rapidement en Flandre qu'en Wallonie, l'inverse étant de mise pour les rémunérations des salariés. Le rythme d'augmentation du total des prestations sociales serait un peu plus soutenu en Flandre qu'en Wallonie. (Belga)

Nos partenaires