Plus de frais de roaming dans le Benelux ?

19/08/13 à 08:37 - Mise à jour à 08:37

Source: Moneytalk

Même si les surcoûts liés à l'usage d'un GSM à l'étranger ont été largement revus à la baisse ces derniers mois, ils existent toujours. Il est vrai qu'ils génèrent d'importants bénéfices pour les opérateurs télécoms. Face à cette situation, l'Union Benelux a inscrit la disparition du roaming dans son plan pluriannuel.

Des premiers contacts noués avec les responsables politiques en charge des télécoms dans les trois pays, ainsi qu'avec les autorités de contrôle et de régulation du secteur, il ressort que l'idée plaît. La disparition du roaming dans les trois pays pourrait accélérer l'abandon de ces surcoûts au niveau européen. Les opérateurs arguent que le roaming leur coûte cher. Or, selon Luc Willems, secrétaire général de l'Union Benelux, il n'en est rien. Il s'agit de jeux d'écriture entre opérateurs. Aux Etats-Unis, affirme-t-il, les frais de roaming ont été supprimés entre les grands opérateurs sans que cela n'entraîne de failites. Etant donné la taille du Benelux et les liens commerciaux qui existent souvent entre entreprises de ces pays, le roaming a un impact sur la compétitivité de ces dernières. Un appel Amsterdam-Luxembourg coûte plus cher qu'un appel entre Hambourg et Francfort alors que la distance est plus courte. Parmi les solutions envisagées pour supprimer le roaming dans le Benelux figurent notamment la création d'une zone d'appel unique pour les trois pays et la définition de plafonds tarifaires entre opérateurs. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos