Progression du taux d'épargne des ménages au troisième trimestre 2013

23/01/14 à 07:58 - Mise à jour à 07:58

Source: Moneytalk

D'après l'Institut des comptes nationaux, au cours du troisième trimestre de 2013, le taux d'épargne brut des ménages s'est élevé à 15,7 %, ce qui représente une progression de 0,2 point de pourcentage. De fait, au deuxième trimestre de 2013, le taux d'épargne brut s'élevait à 15,5 %, ce qui représentait une légère hausse de 0,2 point par rapport au trimestre précédent.

Quant au revenu disponible brut qui a augmenté de 1,0 % au cours du troisième trimestre de 2013, cela s'explique principalement, en termes de contribution à la croissance, par une hausse des rémunérations (+ 0,4 point de pourcentage ; + 0,6 au deuxième trimestre de 2013) et des transferts courants nets et revenus de placement nets (+ 0,5). Les autres composantes du revenu se sont globalement stabilisées : impôts courants sur le revenu et le patrimoine (+ 0,0), revenus des indépendants (+ 0,1) et prestations sociales nettes des cotisations (- 0,1). De même, avec une hausse de 0,8 %, les dépenses de consommation finale se sont accrues moins rapidement que le revenu disponible, ce qui a entraîné une progression du taux d'épargne des ménages. Enfin, et toujours au cours du troisième trimestre 2013, le taux d'investissement des ménages s'est stabilisé à 9,2 % du revenu disponible. Au deuxième trimestre de 2013, leur revenu disponible brut a augmenté de 0,7 % principalement sous l'influence d'une hausse des rémunérations (+ 0,6) et des revenus de la propriété (+ 0,3). (Belga)

Nos partenaires