Protection de la maternité : du neuf dès janvier 2015

11/06/14 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Moneytalk

À la demande de la travailleuse salariée, le repos prénatal débute au plus tôt à partir de la sixième semaine qui précède la date présumée de l'accouchement ou de la huitième semaine, lorsqu'une naissance multiple est prévue.

À cet effet, elle doit remettre à sa mutuelle un certificat médical attestant que l'accouchement doit normalement se produire à la fin de la période de repos prénatal. Et si l'accouchement se produit après la date prévue par le médecin, ce repos doit être prolongé jusqu'à la date réelle de l'accouchement. Quant au repos postnatal, il s'étend à une période de neuf semaines qui prend cours le jour de l'accouchement. Mais attention, dès le 1er janvier 2015, toutes ces périodes de repos ne pourront être retenues qu'à la condition que la travailleuse aura cessé toute activité ou interrompu le chômage contrôlé. Toutefois, cette dernière règle ne s'appliquera pas pendant la période au cours de laquelle elle souhaitera prolonger la période de repos de maternité en reprenant une partie de ses activités professionnelles. Et ce sera aussi la cas pendant la période de prolongation du repos postnatal à concurrence des périodes pendant lesquelles la travailleuse aura exercé un travail durant une période de protection de la maternité ou aura repris un travail adapté durant son incapacité de travail, dans certains conditions visées, de la sixième semaine ou de la huitième semaine en cas de naissance multiple, à la deuxième semaine y incluse précédant l'accouchement. (Belga)

Nos partenaires