Quelles priorités pour une finance responsable ?

14/04/14 à 07:55 - Mise à jour à 07:55

Source: Moneytalk

Suite aux élections de mai 2014, le Réseau Financité a demandé aux partis politiques de désigner leurs priorités pour une finance responsable et solidaire ainsi que de se positionner par rapport à son mémorandum s'articulant autour de la responsabilité du système financier et de la responsabilité au niveau de l'allocation des actifs financiers.

L'accès et l'utilisation des produits et services financiers adaptés aux besoins de chacun, le soutien à des projets à travers les monnaies citoyennes et enfin, la responsabilité des acteurs financiers font aussi partie de ses revendications. En fait, le Réseau Financité demande aux autorités fédérales d'introduire des règles portant sur la conception des produits afin de protéger les investisseurs contre des produits financiers inadaptés, de renforcer la qualité des données de la Centrale des crédits aux particuliers pour qu'elle remplisse mieux son rôle de lutte contre le surendettement et d'adapter le cadre légal, notamment en offrant la possibilité de payer une partie des salaires ou avantages extra-légaux avec ces monnaies citoyennes. Ce réseau demande également aux autorités fédérales et régionales de soutenir des programmes de micro-épargne, en particulier auprès des personnes à bas revenus, en créant des partenariats avec les autorités locales, services sociaux et ONG. En effet, " tant en Belgique qu'au niveau européen, l'inclusion financière doit être renforcée sous toutes ses facettes : les moyens de paiement, le compte bancaire de base, les assurances, l'épargne pour tou¿ doivent être accessibles à tous et adaptés aux besoins de chacun." (Belga)

Nos partenaires