Quels sont vos droits en cas de grève ?

01/04/15 à 17:09 - Mise à jour à 17:08

Source: Moneytalk

Après une année 2014 mouvementée, une nouvelle période de grève s'annonce. Quels sont vos droits en cas de grève ?

Quels sont vos droits en cas de grève ?

Mais comment es-tu parvenu à venir jusqu'ici ? © NIX

Si vous n'avez pas pu travailler suite à la grève vous n'aurez généralement pas droit à votre salaire. D'un autre côté votre employeur ne peut vous obliger à venir travailler ou vous remplacer par un intérimaire Voici un topo employé versus employeur.

Je suis employé

En tant qu'employé, on a le droit de faire grève. Votre employeur ne peut vous l'interdire. Vous ne serez par contre pas payé. Si vous êtes syndiqué, vous pouvez obtenir une indemnisation si la grève est reconnue par votre syndicat. Si ce n'est pas le cas, vous ne recevrez rien. Si vous travaillez en cas de grève vous percevez normalement votre salaire. Si vous n'arrivez pas à rentrer à cause d'un piquet, votre employeur ne devra pas vous payer. Il ne devra pas non plus vous payer si votre entreprise ne peut fonctionner par manque de personnel.

Si vous ne savez pas vous rendre au travail, on vous octroiera parfois une indemnisation. Mais on vous demandera de fournir la preuve que vous avez fait tout votre possible pour essayer d'y parvenir. Si la grève des transports en commun est annoncée, c'est à vous de trouver une alternative. Si les carrefours sont bloqués, vous aurez tout de même droit à une indemnisation.

Je suis employeur

Vous ne pouvez faire appel à une agence d'interim. Vous ne pouvez pas non plus établir des conventions de remplacement pour remplacer un employé gréviste. Vous ne pouvez pas non plus obliger votre employé à travailler. Vous ne pouvez pas non plus le virer pour faute grave, car il a fait la grève. S'il abime les matériels ou les bureaux ou qu'il fait preuve de violence, l'employé peut être renvoyé.

Des piquets de grève ne peuvent limiter les droits des travailleurs. Les employés qui le souhaitent doivent pouvoir rentrer et sortir de l'entreprise. Si les piquets le font tout de même, vous pouvez engager une procédure d'urgence en justice.

(JR)

En savoir plus sur:

Nos partenaires