Réduction de prix dans le commerce de détail: + 27 % de clients la demandent

12/05/14 à 07:39 - Mise à jour à 07:39

Source: Moneytalk

D'après une étude du Syndicat neutre pour indépendants (SNI), réalisée auprès de 549 commerces de secteurs non alimentaires - habillement, multimédia, design, mobilier, électroménager,¿ - cette dernière année, le nombre de consommateurs demandant spontanément une réduction de prix, a augmenté de 27 %. Ce nombre a sensiblement augmenté en un an de temps.

De fait, une étude similaire, effectuée en 2013, montrait une augmentation de 13 %. Et ceux-ci osent même mentir et prennent avec eux des dépliants contenant des actions commerciales de concurrents. " Il est clair que les consommateurs font toujours attention à ce qu'ils dépensent, malgré le fait que la crise est pour la plupart derrière eux et, qu'ils hésitent de moins en moins à s'exprimer ", explique Christine Mattheeuws, présidente du SNI. Néanmoins, le syndicat constate que de moins en moins de commerçants accordent des ristournes à la demande du client. En 2013, 14 % refusaient systématiquement d'octroyer une réduction. Pour cette année, le pourcentage s'élève à 29 %. " Cela n'est pas illogique, car le commerce de détail n'a pas la capacité d'accorder continuellement des promotions. " Les commerces qui donnent des promotions aux clients qui le demandent n'octroient qu'une réduction de prix aux fidèles ou en cas d'achat de grandes quantités. Il s'agit ici de 39% des commerces. Un geste commercial tout à fait normal, estiment-ils. (Belga)

Nos partenaires