Règlement pour le licenciement des employés à temps partiel

12/06/13 à 18:27 - Mise à jour à 18:27

Source: Moneytalk

Un régime légal a été trouvé pour le licenciement des ouvriers et employés qui reçoivent une allocation supplémentaire en plus de leur salaire.

Toute personne travaillant à temps partiel, reçoit une allocation en plus de son salaire. Cela peut être une allocation d'interruption pour les personnes qui prennent un crédit-temps partiel. Ou encore une garantie de revenus pour les personnes chômeuses depuis peu afin d'éviter qu'elles gagnent moins en travaillant à temps partiel. Jusqu'à récemment, le licenciement de ces travailleurs à temps partiel posait des problèmes, surtout avec le versement d'une indemnité de départ. Dans ce cas, l'employé ou le travailleur ne devait plus venir travailler. Strictement parlant, dans ce dernier cas, il n'y avait plus d'accord de travail. Cela signifie également qu'aucun avantage supplémentaire ne pouvait être accordé et que les parties concernées étaient désavantagées. Mais depuis fin mai, un arrêté royal change la donne. Désormais, le préavis peut être écourté en fonction de la pause de l'emploi. Par exemple : 50% pour un mi-temps. Cela veut dire que l'ancien employé peut entrer en ligne de compte plus tôt pour une allocation chômage. L'administration appliquait déjà ce système dans la pratique mais il a aujourd'hui une base juridique. (Belga)

Nos partenaires