Repas scolaires: l'adaptation des prix ne peut prendre effet que le 1er septembre ou le 1er janvier

03/09/14 à 21:19 - Mise à jour à 21:19

Source: Moneytalk

Dans le cadre de l'enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, les recettes générées par la gestion du restaurant scolaire doivent couvrir les dépenses de confection des repas, à savoir l'achat des matières premières, sans que cela n'en affecte leur qualité. Et le prix de revient des repas et consommations doit être déterminé entre le chef d'établissement et la personne responsable de la comptabilité.

Et s'il s'avère indispensable d'envisager une révision du prix de revient, à la hausse ou à la baisse ? Dans ce cas, l'adaptation des prix ne peut prendre effet que le 1er septembre ou le 1er janvier de l'année scolaire en cours. Quant à la suppression d'une série de tickets, si cela le justifie, elle peut se faire à tout moment de l'année. Mais, les parents doivent être renseignés de la modification du prix du repas ou de la consommation dans le courant du trimestre précédant : soit en juin de l'année précédente pour une adaptation au 1er septembre, soit au plus tard en décembre pour une adaptation au 1er janvier de l'année scolaire en cours. À noter que la gratuité des repas se limite à la personne chargée de la comptabilité, à l'éducateur d'internat en service et dans l'heure précédant ou succédant à son service; aux membres du personnel de cuisine en service ainsi qu'aux membres du personnel Papo en renfort à la cuisine au moment des repas. (Belga)

Nos partenaires