Ruée sur tax-on-web

16/07/13 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Moneytalk

Mercredi. Minuit. Vous n'avez pas rempli votre déclaration d'impôts? Il est dorénavant trop tard. Pourtant, le délai octroyé à tous ceux qui remplissent leur devoir fiscal via internet et le service tax on web ont eu plus de temps que les contribuables continuant à remplir leur déclaration sous format papier.

A 10H00, ce mardi matin, plus de 2,52 millions de déclarations avaient déjà été remplies via ce système électronique. S'attendant à recevoir plus de 50.000 déclarations mardi et mercredi, le SPF Finances rappelle que le service a connu très peu de problèmes techniques cette année. En trois mois, il n'y a eu que deux heures de problèmes. Il est vrai que les serveurs ont été renforcés afin d'éviter ce type de désagréments. Florence Angelici, porte-parole du SPF Finances, estime que l'affluence des derniers jours ne devrait pas entrainer de pépins particuliers. "Les serveurs sont virtuels. En fonction de l'activité et de l'actualité, on met le nombre de serveurs nécessaires à disposition du service." Lundi soir, tax on web totalisait déjà plus de 11% de déclarations de plus que l'an dernier à la même heure. Rappelons que l'an dernier, 3,130 millions de déclarations électroniques sont parvenues au SPF Finances, tenant compte de celles rentrées via un mandataire (expert fiscal, comptable¿). Pour celles-ci, la date limite est le 16 octobre. (Belga)

Nos partenaires