S'assurer contre le mauvais temps

25/03/13 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Moneytalk

(Belga) Si vous habitez en Belgique, vous êtes assurés de subir le mauvais temps un certain nombre de jours par an. Heureusement, vous pouvez contracter une assurance, même si celle-ci n'est pas très bon marché. De nombreux organisateurs d'événements se demandent s'ils ne devraient pas souscrire à une assurance contre le mauvais temps. En cas de mauvais temps, ceux-ci peuvent en effet subir de nombreux coûts ou récolter peu ou pas de bénéfices. De plus, l'annulation de leur événement peut avoir des conséquences sur un certain nombre d'autres organisations.

Les organisateurs d'événements peuvent s'assurer contre l'annulation forcée de leur événement. Cela peut être dû à un feu par exemple mais aussi à de mauvaises conditions climatiques. Ici, des paramètres objectifs doivent être enregistrés comme un certain taux de pluie ou une certaine vitesse du vent dans une station météo reconnue. Il n'existe pas de tarifs déterminés pour de telles assurances. Ceux-ci sont toujours personnalisés. Mais des courtiers spécialisés parlent toutefois d'une prime de 10% sur la valeur du bien assuré. Ce type d'assurance est plus courant en ce qui concerne les métiers spécifiques que sont les photographes et les équipes de tournage de films. Pour eux, la pluie signifie bien souvent un retour forcé à la maison, surtout si le mauvais temps persiste. Mais cela ne signifie pas que des particuliers ne peuvent pas s'assurer contre le mauvais temps. Pensez aux couples qui veulent se marier: ils espèrent bien sûr du beau temps. Mais ici, une assurance peut aussi coûter cher. La prime peut dans certains cas peut s'élever à un tiers de la valeur de l'événement. (JAV)

Nos partenaires