"L'épargnant belge est aussi responsable de la faiblesse des taux"

"L'épargnant belge est aussi responsable de la faiblesse des taux"

Selon une étude d'Eric Dor, le directeur des études économiques de l'école de commerce IESEG à Lille, la politique de la Banque Centrale Européenne n'est pas la seule explication à la faiblesse des taux sur les livrets d'épargne dans notre pays. "Précisément parce que le Belge continue à épargner, les taux belges sur l'épargne n'augmentent pas."

Le miracle de l'inflation belge

Le miracle de l'inflation belge

La Belgique est à peu près le seul pays de la zone euro où règne une certaine inflation. A cause, surtout, du relèvement de la TVA sur l'électricité, précisent les économistes. Voilà en tout cas un sérieux défi pour notre économie et une belle gifle pour l'épargnant.