Tax-on-Web gagne en popularité

19/04/12 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Moneytalk

Le ministre des Finances Steven Vanackere (CD&V) a récemment présenté la nouvelle déclaration à l'impôt des personnes physiques pour l'année de revenus 2011. Il a également profité de l'occasion pour promouvoir la déclaration électronique par Tax-on-web.

Tax-on-Web est une manière conviviale de déclarer revenus imposables et dépenses déductibles. Si bien qu'il n'y a fondamentalement plus aucune raison d'encore introduire une déclaration papier. Pourtant, la déclaration papier va continuer à exister, du moins pour quelques années encore. Les contribuables qui y ont recours doivent savoir que la date limite de dépôt de la déclaration est fixée cette année au jeudi 28 juin. Ceux qui préfèrent Tax-on-Web pourront le faire jusqu'au mardi 17 juillet, et même au 31 octobre si la déclaration est introduite par un mandataire - par exemple un comptable - sous forme électronique. Tax-on-Web est d'ailleurs d'ores et déjà disponible.

Cette année, l'administration fiscale enverra davantage de déclarations préremplies : 1.464.065 pour être précis. Ces déclarations sont envoyées sous la forme d'une proposition de déclaration simplifiée à tous les contribuables qui perçoivent une pension relevant du cadre 5A, et non plus uniquement aux bénéficiaires d'une pension légale. Il suffit au contribuable de contrôler cette proposition et de communiquer ses éventuelles remarques au fisc en cas d'erreur ou d'imprécision. Tax-on-Web met d'ailleurs un formulaire à disposition pour ce faire.

Relevons que la nouvelle déclaration fiscale relative aux revenus de 2011 a subi peu de modifications par rapport à celles de l'an dernier. On ne compte que treize nouveaux codes, alors que quatre autres disparaissent. Il en ira autrement l'an prochain : l'impact des mesures fiscales de Di Rupo se fera sentir sur la déclaration à l'impôt des personnes physiques.

Johan Steenackers

Nos partenaires