Tiers payant pour un patient ayant le statut malade chronique

27/05/14 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Moneytalk

Depuis le 1er mai 2014, un médecin ou un dentiste peut appliquer le tiers payant pour un patient ayant le statut malade chronique ; il s'agit bien d'une possibilité mais pas d'une obligation.

En effet, pour les consultations et visites de médecins et pour certaines prestations de dentisterie, médecin ou dentiste peut appliquer, depuis cette date, le tiers payant pour un patient ayant le statut malade chronique, que ce patient bénéficie ou non de l'intervention majorée. Mais, il n'est pas encore obligé de le faire. Attention, à partir de 2015, le médecin ou le dentiste devra l'appliquer pour certaines prestations (encore à déterminer), pour tous ses patients ayant ce statut, mais aussi pour toutes ses personnes bénéficiaires de l'intervention majorée. Grâce à cette dernière, les consultations, les médicaments, les frais d'hospitalisation, etc. coûtent moins cher. Et on y a droit automatiquement dans certains cas. Dans d'autres, il faut en faire la demande auprès de votre mutualité. Dit autrement, la quote-part personnelle est donc moins élevée pour les prestations médicales et paramédicales, les hospitalisations et les frais pharmaceutiques même si tous les médicaments ne sont pas concernés. De même, le patient ne paie que le ticket modérateur lors d'une consultation ou d'une visite chez un médecin généraliste. Pour rappel, le patient reçoit de sa mutualité un courrier l'informant de son statut de malade chronique. Le médecin ou dentiste peut appliquer le tiers payant sur base de ce courrier. (Belga)

Nos partenaires