Travailler lors du passage à l'heure d'été est rentable

21/03/13 à 15:58 - Mise à jour à 15:58

Source: Moneytalk

(Belga) A la fin de ce mois, nous allons repasser à l'heure d'été. Durant la nuit du samedi 30 mars au dimanche 31 mars, à 2 heures du matin, il faudra mettre l'horloge sur 3 heures. Ceux qui travaillent dans des équipes de nuit travailleront seulement 7 heures au lieu de 8 heures mais seront bien payés pour 8 heures.

Les conséquences du passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été et inversement, sont définies dans une convention collective qui a été rendue contraignante par le législateur. Cette convention prévoit que ceux qui travaillent dans une équipe de nuit seront payés, lors du passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été, pour huit heures de travail même s'ils n'en prestent que sept. Cela est compensé lorsque plus tard dans l'année, nous passons de l'heure d'été à l'heure d'hiver. A ce moment-là, les personnes qui travaillent la nuit doivent alors travailler 9 heures au lieu de 8. Pour les travailleurs qui font ces deux nuits, la compensation est totale. En effet, lors du passage à l'heure d'hiver, ils ne seront payés que pour 8 heures de travail alors qu'ils en auront presté 9. Pour les travailleurs qui ne font qu'une de ces deux nuits-là, c'est différent. Celui qui travaille lors du passage à l'heure d'été, conserve son salaire pour huit heures, alors qu'il n'en a presté que sept. Dans son horaire de travail, huit heures de travail sont en effet mentionnées. Tandis que celui qui, plus tard dans l'année, fera seulement le passage à l'heure d'hiver, sera bien payé pour les neuf heures de travail prestées. Enfin, pour ceux qui ne travaillent pas en équipe, ces règles ne s'appliquent pas. Ils seront simplement payés en fonction du nombre réel d'heures prestées. (JAV)

Nos partenaires