Un préavis peut coûter cher

24/05/13 à 15:31 - Mise à jour à 15:31

Source: Moneytalk

Lorsque un travailleur est licencié, son employeur doit prévoir un délai de préavis en fonction du statut (employé/ourvier), de l'ancienneté et du salaire du travailleur. L'opération peut se reveler parfois coûteuse pour l'employeur.

Lorsqu'un employé est licencié, un délai de préavis est calculé afin de permettre au travailleur de retrouver une position similaire. Deux possibilités s'offrent à l'employeur: soit il laisse travailler son employé jusqu'aù terme du préavis, soit il le libère de toute prestation. Dans ce dernier cas, il doit lui payer son salaire pour la période ainsi que tous les extras. Pour un employé avec un contrat indéterminé touchant un salaire annuel maximum de 31.467 euros bruts, le délai de préavis est de trois mois par cinq années de service. Si le salaire annuel varie entre 31.467 euros et 62.934 euros bruts, l'employeur et le travailleur doivent se mettre d'accord sur la durée du préavis. Il ne pourra pas être inférieur à trois mois par cinq ans de service. Pour les employés touchant un salaire annuel supérieur à 62.934 euros bruts, la situation est différente. Le délai de préavis et les indemnisations sont comptabilisées au moment de l'entrée en service. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos