Un relèvement généralisé de la TVA a un impact direct sur le niveau des prix

07/07/14 à 07:40 - Mise à jour à 07:40

Source: Moneytalk

Dans une étude sur les effets d'une augmentation de la TVA sur l'économie belge, et en particulier sur le secteur de la construction, le Bureau fédéral du plan constate qu'une augmentation de la TVA de 0,5 pc du PIB aurait un impact négatif sur les activités et l'emploi des secteurs axés sur la demande intérieure.

La construction serait le secteur le plus durement touché en matière d'emploi (- 1,07 pc) et l'un des secteurs les plus touchés en termes de volume de production (- 0,51 pc). Dès lors, ce relèvement a un impact direct sur le niveau des prix et amorce une spirale de hausses de prix et d'augmentations des salaires qui se perpétue via l'accroissement du coût salarial par unité produite. L'augmentation du coût salarial provoque des pertes d'emplois considérables, en particulier dans les secteurs à forte intensité de main-d'oeuvre. Ces pertes d'emplois entraînent une baisse du pouvoir d'achat intérieur, qui a surtout un effet négatif sur les secteurs qui sont tributaires de la demande intérieure. Voilà pourquoi, une hausse des taux de TVA dans la construction est totalement à exclure. De fait, elle s'avérerait contre-productive par rapport à de multiples objectifs (relance de la construction, réponse quantitative aux besoins de logements, etc..) et n'aura pour effet qu'une perte de pouvoir d'achat, un recours accru au travail au noir, une augmentation du dumping social et, en conséquence, un manque à gagner pour l'État. (Belga)

Nos partenaires