Un seul "acteur" technologique wallon

27/09/13 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Source: Moneytalk

L'Agence pour l'entreprise et l'innovation (AEI) est née. En tout cas, le projet de décret sur sa création est passé en troisième et dernière lecture au gouvernement wallon. Il ne reste plus que le passage devant le parlement pour entériner la création de cet organisme qui regroupera l'Agence de stimulation économique (ASE) et l'Agence de stimulation technologique (AST).

La volonté du gouvernement wallon répond aux interpellations des milieux entrepreneuriaux qui sollicitaient la suppression des structures redondantes, la clarification des missions des Agences pour davantage de cohérence et d'efficacité au bénéfice des entreprises et du développement économique, technologique et de l'innovation en Wallonie. De son côté, l'AWT (Agence wallonne des télécommunications) devient une filiale de l'AEI et devient l'Agence Wallonne des Technologies de l'Information et de la Communication (AWTIC). L'AEI sera l'opérateur désigné pour appuyer et accompagner le développement économique, technologique et numérique wallon. Elle sera chargée de structurer et évaluer le réseau d'opérateurs publics, tout en accompagnant et appuyant les entreprises dans leur stratégie d'innovation, et de créativité, et en soutenant leur développement. Par cette restructuration, le gouvernement wallon poursuit le travail de rationalisation de ses outils publics pour une plus grande efficacité. Il s'agit ici de conjuguer les politiques d'innovation, la capacité de valorisation de la recherche et la mise en réseau des entreprises innovantes. (Belga)

Nos partenaires