Une charte pour mieux comparer les prix de l'énergie

17/07/13 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Moneytalk

Depuis la libéralisation du marché du gaz et de l'électricité, un certain nombre de nouveaux opérateurs sont apparus sur le marché. Ils ont influencé la politique tarifaire des opérateurs "historiques" mais aussi entraîné une concurrence accrue entre fournisseurs d'énergie. Outre les organes régionaux (Cwape en Wallonie, Brugel à Bruxelles et V-test Vreg en Flandre) qui offrent des outils de comparaison, les opérateurs ont mis au point leurs propres comparateurs de prix, sans parler des initiatives privées.

Afin d'offrir au consommateur une information correcte, claire, fiable et indépendante, la CREG (régulateur fédéral du marché de l'énergie) vient de publier une charte de bonnes pratiques pour les sites internet offrant des outils de comparaison du marché de l'énergie. Comme l'indiquait Johan Vande Lanotte, ministre de l'Economie et des Consommateurs, lors de la présentation de cette charte, "les prix de l'énergie ont fortement baissé. Toutefois, de grands écarts de prix persistent encore entre les fournisseurs. Il est donc important de comparer régulièrement les prix avec des outils fiables". Tous les opérateurs et autres acteurs offrant des comparateurs de prix sur internet peuvent souscrire à cette nouvelle charte sur base volontaire. Ils doivent respecter un certain nombre de conditions qui doivent permettre au consommateur de disposer d'une information suffisante, correcte, claire, fiable et indépendante. Sites internet de droit public ou commerciaux sont soumis aux mêmes règles, dès lors qu'ils adhèrent à cette charte. Ils doivent notamment indiquer qu'ils la respectent sur leur site. Ces règles ont des implications juridiques non négligeables. (Belga)

Nos partenaires