Vendre sa maison ou opter pour la rente viagère, quelque chose pour vous?

11/02/13 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Moneytalk

Pour celui qui n'est plus de prime jeunesse et qui n'a pas d'héritier mais bien une maison, la vente ou le viager constitue peut-être une piste de réflexion. De quoi s'agit-il exactement?

Vieillir même si on est encore en bonne santé coûte de l'argent. Parce qu'on va plus souvent chez le médecin. Par ailleurs, une fois retraité, les revenus diminuent alors que certains frais continuent à augmenter tout simplement. Une maison doit s'entretenir et cela coûte de l'argent. Il en va de même pour les vacances qui s'avèrent impayables pour nombre de personnes âgées. Celui qui a des enfants fait souvent un effort supplémentaire afin de maintenir son bien en bon état. Une autre possibilité consiste en une donation entre vivants qui permet d'éviter aux héritiers de payer des droits de succession importants. Imaginons maintenant que vous n'avez pas d'héritier mais que vous voulez jouir d'une vieillesse aussi confortable que possible? Vous pouvez alors vendre votre maison en viager. Le principe est simple: l'acheteur vous paye une somme déterminée, nette d'impôt, chaque mois ou chaque année et ce tant que vous êtes vivant. La fixation du montant dépend de votre âge et du marché. Cette formule peut cependant apparaître un peu sinistre car le plus avantageux pour l'acheteur est que vous décédiez rapidement. Le contraire est également possible: il existe des cas de vente en viager où la longévité du vendeur est telle que l'acheteur perd sa culotte. Plus fort encore, le cas où le vendeur survit à l'acheteur. (Belga)

Nos partenaires