Vérifiez l'allocation de votre apprenti

30/08/13 à 17:25 - Mise à jour à 17:25

Source: Moneytalk

La rentrée approche, les apprentis vont rejoindre l'école tout en gardant un pied dans l'entreprise. De nombreux statuts différents existent pour ces jeunes encore soumis à l'obligation scolaire à temps partiel qui préfèrent allier formation théorique et formation pratique en entreprise. Les réglementations sont toutefois sensiblement différentes les unes des autres.

Il est important de vérifier que l'apprenti bénéficie de la juste allocation. Chaque statut prévoit en effet une date différente pour adapter le montant de l'allocation en cas de réussite et de passage dans l'année supérieure. Il y a quatre types de statut : le contrat d'apprentissage des classes moyennes permet au jeune en principe soumis à l'obligation scolaire à temps partiel (jeune de moins de 18 ans) d'apprendre une profession exercée habituellement par un travailleur indépendant ; la convention d'insertion socioprofessionnelle, convention propre à la Fédération Wallonie-Bruxelles, permet au jeune qui s'est inscrit pour la 1ère fois dans un Centre d'éducation et de formation en alternance avant le 31 décembre de l'année où il atteint l'âge de 18 ans de suivre une formation théorique à horaire réduit tout en bénéficiant d'une formation en entreprise ; la convention de stage des classes moyennes a pour but d'assurer au jeune qui a terminé son obligation scolaire une formation préparatoire à l'exercice d'une fonction dirigeante dans une PME ou à l'exercice d'une profession indépendante ; enfin, le contrat d'apprentissage industriel permet d'apprendre une profession exercée habituellement par un travailleur salarié. Celui-ci n'est toutefois pas possible dans les entreprises occupant moins de 50 travailleurs pour les professions pouvant faire l'objet d'un contrat d'apprentissage des classes moyennes. (Belga)

Nos partenaires