Vers un rendement annuel de plus de 7,5% pour les indices boursiers ?

27/01/14 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Moneytalk

2013 a été une année particulièrement positive sur les marchés financiers. Le Nasdaq Composite a crû de plus de 38% tandis que l'EuroStoxx50 a progressé de 10,8%.

Cette performance était largement imputable à la politique monétaire extrêmement souple poursuivie par les banques centrales. En Europe, particulièrement, la confirmation de la reprise économique, certes timide, dans la zone euro, la confiance accrue dans une solution durable à la problématique de la dette européenne et l'accord sur l'Union bancaire ont constitué des facteurs de soutien. Pour Belfius, la tendance restera positive cette année, sauf en cas d'accélération de la hausse des taux d'intérêt à long terme à la suite de l'abandon de la politique monétaire peu conventionnelle suivie ces derniers temps par les banques centrales. Celles-ci, rappelons-le, ont injecté des liquidités et/ou continué à abaisser leurs taux directeurs. La banque pense que les perspectives de reprise resteront modestes et obligeront la Banque centrale européenne à poursuivre sa politique de relance. Selon Belfius, il sera difficile de faire mieux cette année. Le rally sera probablement plus limité qu'en 2013 et devrait aboutir à un rendement de 7,5% à 10% pour les marchés d'actions. Si les rapports cours/bénéfices se rapprochent du niveau de 2007, les indices boursiers sont encore loin des sommets historiques de la mi-2007. (Belga)

Nos partenaires