Avez-vous le droit de rouler à vélo si vous avez trop bu ?

21/12/15 à 15:12 - Mise à jour à 15:11

Source: Moneytalk

Vous avez opté pour le vélo plutôt que la voiture pour vous rendre à une soirée. Mais avez-vous vraiment le droit de rouler à vélo si vous avez trop bu ? Et que risquez-vous dans ce cas ?

Avez-vous le droit de rouler à vélo si vous avez trop bu ?

© iStock

Vous avez une petite fête de fin d'année au travail. Comme vous aimeriez boire un petit verre, au lieu de prendre la voiture, vous y allez à vélo. Autre situation : vos enfants vont à une soirée à vélo, où ils boiront quelques verres d'alcool. Quels sont les risques dans ce cas ?

Voiture ou vélo ... les mêmes règles valent

Que vous rouliez avec une voiture ou un vélo, cela ne fait en réalité aucune différence. Vous n'avez pas le droit d'avoir bu trop d'alcool si vous prenez la route; même si c'est avec un vélo, une moto, un scooter ou encore un vélo électrique. Lors d'un contrôle de consommation d'alcool, la police peut vous faire 'souffler dans le ballon' tout autant qu'un conducteur de voiture.

Les mêmes règles s'appliquent également pour vérifier si vous avez trop bu ou pas. En tant que cycliste - tout comme pour un automobiliste - vous ne pouvez pas dépasser 0.5 gramme d'alcool par litre de sang dans votre sang. Vous avez également les mêmes droits qu'un automobiliste. Vous trouverez ces droits ici.

Vous risquez une amende

En tant que cycliste, si vous avez trop bu, vous risquez une amende. Celle-ci est la même que celle qui s'applique aux automobilistes qui ont trop bu. Plus fort encore, si vous avez un permis de conduire, vous risquez même qu'il vous soit retiré, même si vous étiez à vélo. Vous pouvez également recevoir une interdiction de circuler à vélo.

Si vous n'êtes pas uniquement 'en état d'euphorie' mais que vous êtes en outre 'en état d'ivresse' proprement dit, vous pourriez même recevoir une amende supplémentaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires