Comment éviter qu'un testament écrit soi-même ne disparaisse?

22/10/15 à 12:13 - Mise à jour à 12:09

Source: Moneytalk

Un testament olographe, ou écrit soi-même à la main, est simple, mais a comme principal inconvénient qu'il peut disparaître. Comment résoudre cela sans trop dépenser d'argent et en toute sécurité, tout en veillant à ce que le contenu reste totalement non divulgué?

Comment éviter qu'un testament écrit soi-même ne disparaisse?

© iStock

Testament olographe

Le testament écrit soi-même reste très populaire, de par sa simplicité et le fait que vous pouvez rapidement rédiger un nouveau testament. Pour être valable, les seules exigences sont qu'il soit rédigé à la main, daté et qu'il porte votre signature. Une manière très simple de rédiger un testament.

Les testaments olographes sont parfois susceptibles de disparaître s'ils tombent dans de mauvaises mains. Un héritier se trouvant désavantagé par un testament aura, il est vrai, tout intérêt à ce que ce testament disparaisse.

Certaines personnes résolvent cela en rédigeant 2 ou 3 exemplaires et en les mettant à différents endroits, mais cette solution n'est toutefois pas vraiment concluante.

En dépôt

Afin d'éviter ces risques, vous avez la possibilité de mettre votre testament en dépôt chez un notaire, qui le conservera (coût +/- 50 euros). Cela reste bien un testament olographe mais il ne peut plus se perdre aussi facilement. Le notaire renseignera son existence au registre central des testaments (le CRT), géré par la Fédération des notaires.

Le but est que l'héritier puisse plus tard vérifier auprès de n'importe quel notaire en Belgique s'il existe un testament. Le contenu du testament reste bien sûr secret tant que le testateur vit. En outre, le fait qu'une personne ait fait un testament ou non n'est également pas révélé tant que cette personne vit. Une copie de l'acte de décès est en effet demandée avant d'exécuter une recherche.

Nos partenaires