Comment garder votre ancienneté si vous changez de boulot

08/03/16 à 12:04 - Mise à jour à 12:03

Source: Moneytalk

Si vous partez travailler chez un autre employeur, vous perdez normalement l'ancienneté que vous avez constituée en tant qu'employé. Il y a cependant moyen d'éviter cela en négociant d'autres accords.

Comment garder votre ancienneté si vous changez de boulot

© iStock

L'ancienneté obtenue dans une entreprise n'est pas sans importance pour un employé. Elle détermine notamment votre durée de préavis en cas de licenciement. Votre ancienneté peut aussi être pertinente pour d'autres aspects. Elle peut par exemple avoir une influence sur le salaire et les avantages auxquels vous avez droit, ainsi que d'éventuels jours de congé extralégaux, etc.

Une question de négociation

Si vous êtes engagé ailleurs, vous perdez en principe l'ancienneté constituée auprès de votre employeur précédent. Vous avez la possibilité de remédier à cela lors des négociations contractuelles en prévoyant une clause d'ancienneté conventionnelle. Vous convenez dans ce cas avec votre nouvel employeur d'adopter une ancienneté déterminée dans votre contrat. Ce type de clause est parfaitement valable.

Veillez à une formulation claire

Précisez de manière claire dans votre contrat de travail avec votre nouvel employeur les aspects pour lesquels il reprend votre ancienneté. Indiquez si la reprise de l'ancienneté vaut uniquement pour la période de préavis ou également pour d'autres avantages.

Si, au cours de votre collaboration avec votre nouvel employeur, vous signez un nouveau contrat de travail, veillez à ce que la clause d'ancienneté conventionnelle soit reprise littéralement.

Elle ne peut pas être à votre désavantage

L'ancienneté reprise ne joue d'ailleurs qu'en votre faveur. Vous n'avez donc pas à en tenir compte si, plus tard, vous mettez vous-même fin à votre contrat de travail.

En savoir plus sur:

Nos partenaires