Flandre : pas de chèques-services en ligne pour les personnes dénommées Jo ou An

18/10/16 à 15:07 - Mise à jour à 15:06

Source: Moneytalk

La société Sodexo reçoit une amende de 280.000 euros du gouvernement flamand parce que le titre-service électronique ne perce pas. Les personnes dont le prénom est constitué de deux lettres ne peuvent notamment pas introduire de demandes de chèques en ligne.

Flandre : pas de chèques-services en ligne pour les personnes dénommées Jo ou An

© Belga

Il était convenu qu'au cours des six premiers mois de cette année, 45% des chèques seraient électroniques et nous en sommes encore loin", dit le ministre flamand du Travail Philippe Muyters (N-VA). Il y a en outre de nombreuses plaintes techniques, écrivent Gazet van Antwerpen, Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg. Les titres-services sont une compétence régionale depuis le 1er janvier. Les autorités flamandes ont sous-traité le traitement de ceux-ci à la société privée Sodexo.

Plus d'amendes en perspective

La proportion de titres-services électroniques varie chaque mois entre 33 et 39% en Flandre. "Au rythme de croissance actuel, l'objectif de 95% de titres-services électroniques à l'horizon de fin 2017 est difficilement réalisable", dit Muyters.

De ce fait, Sodexo risque plus d'amendes dans le futur. "Nous discutons déjà depuis des mois avec Sodexo, afin résoudre les problèmes. Quelques points - parfois absurdes - doivent rapidement être traités", dit Muyters. Ainsi, les personnes qui s'appellent Jo ou An ne peuvent pas introduire de demandes de chèques via le site web de chèques-services flamand, du fait qu'un prénom doit contenir minimum trois lettres.

Plusieurs problèmes

Ensuite, les consommateurs qui passent des titres-services papier aux titres électroniques doivent contacter l'entreprise de titres-service de telle sorte que celle-ci puisse créer un login et un mot de passe pour l'utilisateur. Selon la parlementaire Martine Taelman (Open Vld), cela pourrait se faire de manière beaucoup plus simple. "Pourquoi l'utilisateur des titres-services ne pourrait-il pas simplement communiquer à la personne qui vient faire le ménage qu'il désire changer de système ? Celle-ci pourrait dans ce cas transmettre le message, et l'utilisateur n'aurait pas d'administration", dit-elle dans le journal Gazet van Antwerpen.

Ensuite, Sodexo n'informe pas les sociétés de titres-services lorsque les clients signalent sur le site qu'ils sont en voyage et qu'ils n'ont donc pas besoin de service de nettoyage.

Les sociétés expriment aussi leur insatisfaction dans les journaux concernant Sodexo. "Lorsque nous appelons Sodexo, cela dure souvent longtemps avant que nous ayons une personne en ligne", dit Rudi Vertommen, directeur de la société anversoise de titres-services Plus Home Services.

(Belga/NS)

Nos partenaires