Les aidants proches indépendants reçoivent une indemnité

04/11/16 à 16:17 - Mise à jour à 16:16

Source: Moneytalk

Les indépendants qui arrêtent temporairement leur activité professionnelle pour prendre soin d'un père ou d'une mère hospitalisé, d'un partenaire gravement malade ou d'un enfant handicapé peuvent désormais recevoir une intervention financière.

Les aidants proches indépendants reçoivent une indemnité

© Getty Images/iStockphoto

Les employés et les fonctionnaires en charge des soins d'un proche gravement malade peuvent, depuis pas mal d'années déjà, s'appuyer sur une réglementation sociale via leur travail. Les employés et les ouvriers peuvent ainsi prendre des crédits temps et les fonctionnaires peuvent temporairement interrompre leur carrière. Par contre, les indépendants qui interrompaient temporairement leurs activités pour assister leur famille restaient démunis. Non seulement leurs revenus diminuaient considérablement, mais ils devaient en outre poursuivre le payement des mêmes cotisations sociales.

Conditions d'intervention financière

Depuis le 1er octobre 2015, les indépendants qui s'occupent d'un membre de la famille qui a besoin de soins peuvent bénéficier d'une intervention financière. Dans trois cas où un indépendant interrompt ses activités professionnelles temporairement, il peut bénéficier d'une indemnité:

  • En cas de grave maladie d'un proche (conjoint/cohabitant légal ou un membre de la famille jusqu'au deuxième degré);
  • Pour donner des soins palliatifs à un proche (conjoint/cohabitant légal ou un membre de la famille jusqu'au deuxième degré)
  • Pour donner des soins à son enfant âgé de moins de 25 ans qui est handicapé

L'appui financier sera alors accordé, et ce pendant maximum 6 mois par demande, avec un plafond de 12 mois sur l'ensemble de la carrière. L'allocation peut être demandée via la caisse d'assurances sociales à laquelle on est affilié. Une attestation du médecin traitant doit être jointe, mais pas pour les enfants handicapés.

Montant de l'intervention

L'aide consiste en deux parties: d'une part, une allocation mensuelle de 1142,22 euros et d'autre part une dispense pour le paiement de cotisations sociales. Tous les droits sociaux, y compris en matière de pension, restent garantis pendant les trimestres de dispense des cotisations sociales.

Les indépendants peuvent également faire appel à l'allocation d'aidant proche en cas d'interruption partielle de leurs activités. Lors d'une interruption de 50%, une allocation de 557,11 euros par mois peut être payée, toutefois sans dispense du paiement des cotisations sociales.

Nos partenaires