Les examens de passage, une raison valable pour se faire rembourser un voyage ?

06/07/16 à 09:00 - Mise à jour à 05/07/16 à 22:08

Source: Moneytalk

L'annulation d'un voyage en raison d'une seconde session ? Les conditions diffèrent d'un contrat d'assurance à l'autre.

Les examens de passage, une raison valable pour se faire rembourser un voyage ?

© iStock

7 Belges sur 10 qui annulent un voyage le font pour cause de maladie. C'est ce qui ressort d'une récente étude d'Assuralia, l'association professionnelle des entreprises d'assurance. Les accidents (10%) et les décès (10%) sont les deux autres raisons principales. Les examens de passage s'avèrent seulement rarement un argument d'annulation.

Mais que faire si vous vous retrouvez tout de même dans le cas ? Pouvez-vous faire appel à l'assurance annulation que vous avez souscrite ? Directement auprès d'un assureur ou indirectement via le tour opérateur ? En d'autres mots: votre voyage est-il remboursé ?

La réponse à cette question n'est pas univoque. En fonction du contrat, il n'y a parfois que le remboursement en cas de maladie ou de décès de prévu. Il apparaît tout de même que la plupart des assureurs acceptent aussi la seconde session comme raison valable. Les conditions varient toutefois.

En fonction de l'assureur

En général, votre voyage est remboursé si vos examens de passage tombent pendant les vacances planifiées ou dans les 30 jours qui suivent. Certains assureurs prévoient uniquement un dédommagement si votre voyage a été réservé avant le mois de juin, ou si vous avez souscrit l'assurance au moins 30 jours avant votre départ.

Il est aussi bon de savoir que l'assurance annulation de certaines compagnies d'assurance n'intervient qu'en cas de seconde session d'étudiants de l'enseignement supérieur ou en dernière année de secondaire. D'autres contrats remboursent par contre le voyage de membres de la famille assurés à condition que l'étudiant ait moins de 18 ans.

Cela dépend donc des conditions de la police d'assurance. Le type de contrat joue également un rôle: un contrat annuel est en général plus souple qu'un contrat temporaire. Pour finir, nous vous conseillons de tenir compte des montants des franchises et des plafonds d'indemnisation, qui peuvent également varier.

Nos partenaires