Peut-on tester gratuitement un travailleur avant l'embauche ?

19/07/16 à 14:50 - Mise à jour à 14:49

Source: Moneytalk

Vous postulez pour l'une ou l'autre fonction dans une entreprise. L'employeur a-t-il le droit de vous faire passer un test de recrutement pratique ? Jusqu'où peut-il aller ?

Peut-on tester gratuitement un travailleur avant l'embauche ?

Photo d'illustration © iStock

Lors d'un entretien d'embauche, un employeur peut vous faire passer une série de tests psychologiques, en plus de l'interview. Les tests de connaissances font également partie des possibilités. Ensuite, il peut vous demander de faire un test préalable à l'embauche. Qu'est-ce qui est possible dans ce cas ?

Permis

Effectivement, un employeur peut tout à fait vous faire passer ce type de test pratique lors d'une sélection d'embauche. Il peut de cette manière tester vos compétences et vos capacités pour le job. Et il ne doit pas vous rémunérer pour cela.

Limites

Mais tout n'est pas permis pour autant. Le but d'un test de recrutement doit consister à vérifier vos compétences. Il est hors de question que vous effectuiez tout bonnement des prestations de travail utiles à la société gratuitement. L'essai ne peut également pas durer plus longtemps que nécessaire pour tester l'aptitude du candidat. Ainsi, il est par exemple inacceptable que l'on demande à une personne qui postule pour un emploi de secrétaire de dactylographier toutes sortes de courriers pendant plusieurs jours.

Si, en tant que candidat, vous devez engager des frais pour réaliser le test pratique, vous pouvez demander à l'employeur de vous les rembourser.

Sanction

Si le test pratique va trop loin, vous pouvez argumenter qu'il peut être considéré comme un contrat de travail et exiger que l'employeur vous paye pour les prestations de travail effectuées. Vous pourriez même dans ce cas éventuellement lui demander une indemnité de préavis compensatoire pour la rupture du contrat.

Nos partenaires