Un enfant pour bientôt ? Quelles conséquences sur vos finances...

21/09/16 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Moneytalk

La naissance prochaine de votre fille ou fils annonce un bouleversement dans votre vie. Mais l'arrivée d'un enfant a aussi des conséquences sur le plan financier...

Un enfant pour bientôt ? Quelles conséquences sur vos finances...

© iStock

La naissance de votre enfant doit être déclarée au service de l'état civil de la maison communale du lieu de l'accouchement, dans les 15 jours calendrier qui suivent la naissance. Vous recevez alors quelques extraits de l'acte de naissance. Vous en avez besoin pour la demande de la prime de naissance unique et pour les allocations familiales mensuelles.

Allocation de naissance

Il est utile de savoir que la prime de naissance (ou allocation de naissance) peut déjà être demandée à partir de la 24e semaine de grossesse. Mais vous pouvez encore introduire la demande jusqu'à cinq ans après la naissance. L'allocation de naissance existe tant pour les employés que pour les travailleurs indépendants, et les montants sont les mêmes pour les deux.

Pour un premier enfant, ou pour chaque enfant issu d'une naissance multiple, la prime de naissance s'élève actuellement à 1.247,58 euros. Chaque enfant suivant donne droit à 938,66 euros d'allocation de naissance. Vous recevez le montant au plus tôt à partir du huitième mois de grossesse.

Certaines mutualités prévoient encore une prime de naissance supplémentaire dans le cadre de leur assurance complémentaire. Vérifiez auprès de votre mutualité si vous pouvez en bénéficier. En principe, cette instance est d'ailleurs automatiquement avertie de la naissance après votre déclaration au service de l'état civil. Il est possible que vous ayez également droit à une prime de naissance communale. Le montant varie en fonction de la commune et parfois en fonction du nombre d'enfants. En général, il s'agit de quelques dizaines d'euros. Prenez à cet égard contact avec le service de l'état civil de votre commune.

Allocations familiales

Vous recevez les allocations familiales à partir du premier mois qui suit la naissance. Le paiement se fait via une caisse d'allocations familiales. Le montant est également le même pour les employés que pour les indépendants. Un premier enfant donne actuellement droit à 92,09 euros par mois. Pour un deuxième enfant, vous recevez mensuellement 170,39 euros supplémentaires, et à partir du troisième enfant, vous recevez encore 254,40 euros par enfant.

Dans certains cas, vous bénéficiez d'une majoration d'allocations familiales. C'est par exemple le cas pour un parent isolé, chômeur ou malade. Les montants peuvent dans ce cas atteindre jusqu'à 277,83 euros par enfant.

Du fait de la sixième réforme de l'Etat, ce système d'allocations familiales sera probablement adapté dans le futur, en fonction des décisions des Régions. En Flandre, le système sera notamment modifié à partir de 2019.

Les frais de l'accouchement et des soins ultérieurs peuvent être importants. Une partie de ceux-ci sont remboursés par l'assurance maladie obligatoire. Une assurance hospitalisation peut dans ce cas couvrir les frais restants, mais la police doit toutefois avoir été contractée avant la grossesse.

Nos partenaires