Un testament dynamique ou "évolutif" est-il envisageable ?

07/09/16 à 15:12 - Mise à jour à 15:11

Source: Moneytalk

Vous aimeriez rédiger un testament pour bien protéger votre partenaire. Mais d'un autre côté, vous aimeriez que si vos enfants ont déjà quitté la maison au moment de l'héritage, ils reçoivent plus que votre partenaire. Est-il possible de rédiger un tel testament ?

Un testament dynamique ou "évolutif" est-il envisageable ?

© Getty Images/iStockphoto

Tout évolue

Toute personne qui rédige un testament y décrit comment elle désire précisément que sa succession soit répartie lors de son décès. Les aspects fiscaux jouent ici souvent en partie. Lors de la rédaction d'un testament notarié ou olographe (manuscrit), on tient bien sûr compte de la situation actuelle. Mais cette situation pourrait totalement changer à terme.

Exemple

Imaginons. Vous avez 50 ans et vous êtes marié avec 3 enfants aux études et en kot. Si vous veniez à décéder, votre épouse se retrouverait entièrement seule pour s'en occuper et vous estimez qu'elle devrait dans ce cas recevoir plus que ce que la loi prévoit et qu'elle puisse également facilement payer les droits de succession de tout le monde. Vous aimeriez inclure cela dans votre testament. Mais si vous décédez après plus de 5 ans (les enfants auront alors terminé leurs études si tout va bien), le simple règlement légal suffirait. Ce dernier reviendrait par ailleurs fiscalement moins cher. Si vous décédez encore plus tard, vous avez même encore un autre règlement en vue.

Testament évolutif ou dynamique

Vous pouvez bien sûr rédiger un nouveau testament à chaque fois que la situation change (les frais pour un testament notarié sont à peu près de 500 euros). Mais pouvez-vous aussi faire un testament qui évolue en même temps que votre situation de vie ? Cela est parfaitement possible, pour autant qu'il soit bien clair.

Ainsi, vous pourriez par exemple stipuler dans votre testament que si vous décédez avant vos 55 ans, l'habitation familiale et 80% des biens mobiliers iront à votre conjoint, en cas de décès à partir de 55 ans, le règlement légal s'appliquerait, etc. Le type de testament n'a en l'occurrence pas d'importance.

En savoir plus sur:

Nos partenaires