Votre 'ex' peut-il vivre dans votre maison si vous décédez subitement ?

19/05/17 à 17:18 - Mise à jour à 17:16

Source: Moneytalk

Imaginons, vous êtes séparé(e) et vous avez des enfants encore mineurs. Vous décédez subitement. Dans ce cas, votre ex-partenaire ou votre ex-conjoint peut-il venir habiter dans votre maison ? Comment pouvez-vous empêcher cela ?

En cas de décès d'un des deux parents, le parent survivant exerce l'autorité parentale sur les enfants tant qu'ils sont mineurs. C'est également le cas si les parents sont séparés. De la sorte, votre ex-conjoint ou ex-partenaire pourra exercer la gestion des biens de l'enfant et le droit de jouissance parentale (une sorte d'usufruit) de ces biens.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires