Coût total de la mise en place de ce dispositif ? Il est estimé à 21 milliards d'euros par an, soit 0,22% du PIB. Son analyse est fondée sur le modèle suédois du soutien spécial à la recherche d'emploi, qui est estimé avoir un coût annuel de 6 000 euros par chômeur hors coûts administratifs (en termes de ressources nécessaires aux services de l'emploi pour servir le programme) de 600 euros par participant. L'initiative de garantie pour la jeunesse allant au-delà du modèle suédois, il ne s'agit que d'une indication du coût potentiel. Montant élevé ? Pas vraiment puisque l'absence d'action serait beaucoup plus coûteuse. Selon les estimations de la Commission européenne, les jeunes sans emploi, ni éducation ou formation coûtent 153 milliards d'euros par an à l'UE (1,21 % du PIB) en allocations et pertes de revenus et d'impôts. Quant à l'UE, il complétera les dépenses des États membres au moyen du Fonds social européen et des 6 milliards d'euros alloués à l'Initiative pour l'emploi des jeunes. (Belga)