Et par rapport au premier trimestre de 2013, le nombre de contrats de crédit hypothécaire s'est-il contracté ? Oui, en nombre, la baisse a été de 11,3 %, et en montant, 7,52 %. Et par rapport à 2013, les contrats conclus pour l'achat (- 2 170, soit - 8,8%), la construction (- 330, soit -6,4 %) et la rénovation (- 3.130, soit - 16,5%) d'un logement, ont diminué. Par rapport au premier trimestre de 2013, le montant moyen emprunté pour l'achat d'un logement a de nouveau baissé au cours du premier trimestre de 2014 pour arriver à environ 133.000 euros et le montant moyen pour un crédit à la construction fluctue aux alentours de 138.000 euros. Durant le premier trimestre de 2014, environ 65 % des emprunteurs ont opté pour un taux d'intérêt fixe, alors que quelque 7 % en ont choisi un variable assorti d'une période de fixité initiale de minimum dix ans. Environ 22 % des emprunteurs ont opté pour un taux assorti d'une période de fixité de trois à dix ans. (Belga)

Et par rapport au premier trimestre de 2013, le nombre de contrats de crédit hypothécaire s'est-il contracté ? Oui, en nombre, la baisse a été de 11,3 %, et en montant, 7,52 %. Et par rapport à 2013, les contrats conclus pour l'achat (- 2 170, soit - 8,8%), la construction (- 330, soit -6,4 %) et la rénovation (- 3.130, soit - 16,5%) d'un logement, ont diminué. Par rapport au premier trimestre de 2013, le montant moyen emprunté pour l'achat d'un logement a de nouveau baissé au cours du premier trimestre de 2014 pour arriver à environ 133.000 euros et le montant moyen pour un crédit à la construction fluctue aux alentours de 138.000 euros. Durant le premier trimestre de 2014, environ 65 % des emprunteurs ont opté pour un taux d'intérêt fixe, alors que quelque 7 % en ont choisi un variable assorti d'une période de fixité initiale de minimum dix ans. Environ 22 % des emprunteurs ont opté pour un taux assorti d'une période de fixité de trois à dix ans. (Belga)