De même, en 2013, 10 % des personnes interrogées ont fait passer par la cheminée, des cadeaux d'une valeur de plus de 100 euros par enfant. Et si nous comparons ces réponses avec celles données en 2011, "à l'époque, les réponses étaient similaires, même si elles déclaraient dépenser un peu moins d'argent. Elles étaient 63 % à dépenser moins de 50 euros et 26 % à consacrer à la Saint-Nicolas un budget entre 50 et 100 euros." En fait, la confiance des clients ou du commerce de détail n'est pas bien meilleure qu'en 2011. Cette situation est due au fait qu'en 2010 et 2011, nous avons connu un regain de confiance en supposant que les effets de la crise de 2008 seraient rapidement dissipés. Mais a posteriori, on constate qu'à l'époque, la crise de l'euro ne faisait que commencer. Ce qui s'est traduit en 2012 par une deuxième récession dans la zone euro, avec pour corollaire une dégradation des perspectives économiques. Ce n'est que depuis le milieu de cette année que les indices de confiance commencent à se redresser. (Belga)

De même, en 2013, 10 % des personnes interrogées ont fait passer par la cheminée, des cadeaux d'une valeur de plus de 100 euros par enfant. Et si nous comparons ces réponses avec celles données en 2011, "à l'époque, les réponses étaient similaires, même si elles déclaraient dépenser un peu moins d'argent. Elles étaient 63 % à dépenser moins de 50 euros et 26 % à consacrer à la Saint-Nicolas un budget entre 50 et 100 euros." En fait, la confiance des clients ou du commerce de détail n'est pas bien meilleure qu'en 2011. Cette situation est due au fait qu'en 2010 et 2011, nous avons connu un regain de confiance en supposant que les effets de la crise de 2008 seraient rapidement dissipés. Mais a posteriori, on constate qu'à l'époque, la crise de l'euro ne faisait que commencer. Ce qui s'est traduit en 2012 par une deuxième récession dans la zone euro, avec pour corollaire une dégradation des perspectives économiques. Ce n'est que depuis le milieu de cette année que les indices de confiance commencent à se redresser. (Belga)