La continuelle baisse des taux d'intérêts sur votre compte d'épargne depuis maintenant 5 ans n'est pas uniquement imputable à votre banquier. La fixation des taux d'intérêts dépend en majeur partie de l'évolution des taux du marché. Ces taux sont directement influencés par les taux directeur fixés par la Banque centrale européenne. La Banque centrale européenne a pour mission première de veiller à la stabilité des prix dans la zone euro. Lors de sa création en 1998, la Banque Centrale européenne avait pour objectif de maintenir l'inflation sous 2%. L'outil mis à sa disposition pour maintenir l'inflation sous contrôle est son taux d'intérêt directeur. Ce taux d'intérêt directeur est le taux minimum auquel les banques vont se financer à court terme. Il est donc la référence en Europe en matière de taux d'intérêts à court terme et influence directement la fixation des taux d'intérêts des comptes d'épargne. En octobre 2008, le taux directeur de la BCE était à 3,75% depuis lors il n'a cessé de reculer pour s'établir à 0,75% en juillet 2012.

Peut-on espérer que la BCE remonte son taux directeur alors que l'inflation est proche des 3% et dépasse donc largement la barre des 2% ?

Rien n'est moins sûr car si la BCE remonte son taux d'intérêt de référence, elle va indirectement donner un coup de frein à la croissance économique européenne. L'Europe n'a vraiment pas besoin de ça pour le moment.

La continuelle baisse des taux d'intérêts sur votre compte d'épargne depuis maintenant 5 ans n'est pas uniquement imputable à votre banquier. La fixation des taux d'intérêts dépend en majeur partie de l'évolution des taux du marché. Ces taux sont directement influencés par les taux directeur fixés par la Banque centrale européenne. La Banque centrale européenne a pour mission première de veiller à la stabilité des prix dans la zone euro. Lors de sa création en 1998, la Banque Centrale européenne avait pour objectif de maintenir l'inflation sous 2%. L'outil mis à sa disposition pour maintenir l'inflation sous contrôle est son taux d'intérêt directeur. Ce taux d'intérêt directeur est le taux minimum auquel les banques vont se financer à court terme. Il est donc la référence en Europe en matière de taux d'intérêts à court terme et influence directement la fixation des taux d'intérêts des comptes d'épargne. En octobre 2008, le taux directeur de la BCE était à 3,75% depuis lors il n'a cessé de reculer pour s'établir à 0,75% en juillet 2012.Peut-on espérer que la BCE remonte son taux directeur alors que l'inflation est proche des 3% et dépasse donc largement la barre des 2% ?Rien n'est moins sûr car si la BCE remonte son taux d'intérêt de référence, elle va indirectement donner un coup de frein à la croissance économique européenne. L'Europe n'a vraiment pas besoin de ça pour le moment.