Grâce à Internet, il est possible de comparer toutes sortes de produits et de services, des assurances notamment. Un des pionniers en la matière est Eccent.be, entièrement relooké et renommé Assurances.be. Le site permet de trouver l'assurance la plus intéressante dans diverses catégories : habitation, hospitalisation, voiture, voyages, solde restant dû, etc. En fonction de la couverture souhaitée, le site vous invite à compléter certaines données dans le module de recherche. Si vous cherchez une assurance voyage par exemple, il vous demande de préciser entre autres le nombre d'assurés et la durée envisagée. Le site affiche les conditions et les tarifs de plusieurs assureurs pour le type d'assurance recherchée.
...

Grâce à Internet, il est possible de comparer toutes sortes de produits et de services, des assurances notamment. Un des pionniers en la matière est Eccent.be, entièrement relooké et renommé Assurances.be. Le site permet de trouver l'assurance la plus intéressante dans diverses catégories : habitation, hospitalisation, voiture, voyages, solde restant dû, etc. En fonction de la couverture souhaitée, le site vous invite à compléter certaines données dans le module de recherche. Si vous cherchez une assurance voyage par exemple, il vous demande de préciser entre autres le nombre d'assurés et la durée envisagée. Le site affiche les conditions et les tarifs de plusieurs assureurs pour le type d'assurance recherchée. Pour une police incendie, le site propose les services de deux compagnies, Corona et Assurax. Sachez que cette dernière, en tant que courtier d'assurance en ligne, a préalablement comparé cinq assureurs. Assurances.be collabore avec plus de 20 compagnies. " Notre offre est la plus étoffée du marché, explique le gérant Bernard Soens. Nous essayons d'inclure dans notre module un maximum d'acteurs pertinents. Pour ce qui est des assurances auto, nous représentons 75 % du marché. La collaboration se fait sans encombre avec la plupart des compagnies, ce qui n'est pas toujours le cas avec les bancassureurs traditionnels. Je suppose que cela tient à leur politique de fixation des prix. " Mefirst.be est un autre site comparateur d'assurances. Cette plateforme se concentre essentiellement sur une offre susceptible d'intéresser le plus grand nombre d'internautes et permet les comparaisons en ligne. " Prenez l'exemple d'une branche 23, un produit complexe qui implique la prise en compte des risques que vous souhaitez couvrir, explique l'initiateur Johan Bertrands. Le conseil et l'encadrement sont essentiels pour ce type de produits. C'est pourquoi ils ne sont pas repris dans notre offre. Pour certaines polices, comme les assurances assistance voyage, les différences de prix sont pour ainsi dire insignifiantes mais les conditions divergent sensiblement. Elles sont également exclues de notre module de comparaison mais vous pouvez cliquer sur un lien pour obtenir plus d'informations auprès d'Europ Assistance et VAB. " Mefirst.be concentre son offre sur les assurances incendie, auto et moto essentiellement. " Des produits importants pour les consommateurs qui prennent la peine de comparer en ligne, précise Johan Bertrands. Les assurances solde restant dû et obsèques le sont nettement moins. Les produits d'épargne pension sont rarement comparés sur Internet. " Mefirst.be déplore un manque de collaboration de la part des principaux acteurs tels qu'AXA, Ethias et AG Insurance. " Nous n'excluons aucun assureur mais bon nombre d'entre eux préfèrent ne pas se prêter au jeu de la comparaison en ligne. Les assureurs qui travaillent avec des courtiers sont peu coopératifs, à l'instar des fédérations de courtiers. " Certains assureurs commencent toutefois à faire preuve d'une plus grande ouverture d'esprit, constate Johan Bertrands. En ce qui concerne les assurances auto par exemple, il collabore déjà avec cinq compagnies, à savoir Touring, Corona, Allianz, Generali Belgium et une fédération de courtiers. " Notre objectif n'est pas de représenter tous les acteurs, précise-t-il. Les sites Coolblue, Bol.com et Vanden Borre ne donnent pas non plus un aperçu complet de l'offre disponible au consommateur à la recherche d'un lave-linge. Et ce n'est pas nécessaire. De plus, le marché belge des assurances est tout sauf simple et uniforme. Le questionnaire serait beaucoup trop long si notre module reprenait toutes les compagnies d'assurance. " Les plateformes telles que Assurances.be et Mefirst.be sont gratuites. Elles se financent grâce à la commission payée par les assureurs pour chaque client convaincu. Elles sont de plus en plus populaires auprès des consommateurs attentifs au prix. Le site Assurances.be a enregistré 650.000 visiteurs l'an dernier, soit une hausse de 50 % par rapport à 2014. Il a traité 150.000 demandes de prix, soit un tiers de plus que l'année précédente. Une forte augmentation se profile déjà pour 2016. " L'intérêt croissant pour les comparateurs en ligne n'a rien d'étonnant, souligne Johan Bertrands de Mefirst.be. Pour une simple assurance voiture, la différence de prix peut se chiffrer à 40 %, voire 80 % pour une omnium. " Cet intérêt grandissant n'a pas échappé à d'autres acteurs. Ainsi, par exemple, Test-Achats envisage de lancer son propre comparateur en ligne mais l'accès serait limité aux seuls abonnés. Le site TopCompare.be, qui permet de comparer prêts et cartes de crédit, projette d'étendre son offre aux assurances. " Nous concentrerons notre offre sur les assurances auxquelles chaque Belge consacre un budget annuel important, confie le cofondateur Wouter Vanderheere. La recherche d'un produit correspondant parfaitement à ses besoins n'est pas toujours aisée. L'assurance voiture est un bel exemple. " Le site comparatif Assurtel.be n'est pas un nouveau-venu sur la toile. Il propose une large gamme d'assurances, vélos, événements, objets de valeur et matériel de golf notamment. L'approche de cette plateforme diffère légèrement de celle des autres acteurs. Le site se qualifie d'ailleurs de " marché des assurances ". " Les consommateurs et les entrepreneurs sont invités à préciser le type d'assurance recherchée, explique le fondateur Bart Van Camp. Ensuite, en tant que courtier indépendant, nous faisons un premier tri parmi nos partenaires, quasi une trentaine. Nous comparons et sélectionnons l'assureur proposant la meilleure offre pour le risque en question, tant en terme de primes que de garanties. " Contrairement à Assurances.be et Mefirst.be, le site ne permet pas de visualiser immédiatement les tarifs et les conditions des différentes compagnies. " En fonction du type d'assurance, nous commençons par sélectionner les assureurs entrant en considération et proposant de bonnes conditions, précise Bart Van Camp. Toutes les compagnies ne visent pas le même groupe cible. Nous tenons compte également de la procédure à suivre au moment d'un éventuel dommage. Nous savons par expérience que tous les assureurs ne traitent pas les dossiers de sinistres et les changements administratifs avec la même efficacité. Tous ces facteurs pèsent également dans la balance au moment de la sélection parmi les différentes propositions. " Ces sites de comparaison d'assurances en ligne présentent-ils un réel intérêt ? L'union professionnelle des entreprises d'assurances Assuralia préfère ne pas se prononcer. Selon son porte-parole Wauthier Robyns, il importe de comparer les prix mais aussi la qualité des garanties et du service offert, ce qui est loin d'être évident quand on se limite aux informations disponibles en ligne. " Le conseil personnel du courtier professionnel constitue une plus-value non négligeable, soutient Kelly Schamphelaere de la Fédération des courtiers d'assurances & intermédiaires financiers. Les besoins sont différents pour chaque consommateur. Les polices proposées en ligne sont trop générales. " Notre conseil : n'hésitez pas à consulter les comparateurs en ligne pour vous faire une première idée du marché des assurances. La démarche est gratuite et n'engage à rien. Il est vivement conseillé de consulter plusieurs sites de comparaison de manière à se faire une idée la plus exhaustive possible du marché. Ensuite, pour vous faire une deuxième opinion adaptée à votre profil personnel, prenez contact avec un courtier d'assurances en chair et en os. Histoire d'être tout à fait sûr de trouver une police sur mesure tenant compte de votre situation et de vos souhaits. Notez toutefois que les systèmes automatisés et personnalisés actuellement disponibles en ligne sont de plus en plus intelligents et rapides, et jouent de ce fait un rôle toujours plus important sur le marché.