Quelques jours après les banques, c'est au tour des assureurs belges d'annoncer des mesures " coronavirus ". Dans le cadre des travaux de l'Economic Risk Management Group du gouvernement fédéral, Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurance, est parvenue à un accord sur un plan spécifique en collaboration avec la Banque nationale et la FSMA, le gendarme du secteur. I...

Quelques jours après les banques, c'est au tour des assureurs belges d'annoncer des mesures " coronavirus ". Dans le cadre des travaux de l'Economic Risk Management Group du gouvernement fédéral, Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurance, est parvenue à un accord sur un plan spécifique en collaboration avec la Banque nationale et la FSMA, le gendarme du secteur. Il comporte deux volets distincts. Pour les particuliers, les assureurs s'engagent à poursuivre, sans autres formalités, les couvertures en matière de pension, de décès, d'invalidité et d'hospitalisation dans le cadre des assurances collectives (contractées par les employeurs) des personnes mises au chômage temporaire. Le paiement des primes dues par les employeurs et les travailleurs est reporté au 30 septembre 2020. Normalement, ces avantages sont suspendus lors de chômage temporaire. Comme pour les banques, les assureurs autorisent les particuliers confrontés à des difficultés financières liées au Covid-19 de reporter le remboursement de leur crédit hypothécaire et le paiement des intérêts jusqu'au 30 septembre. Les assurances incendie et solde restant dû contractées dans ce cadre bénéficieront du même traitement de faveur. Pour les autres assurances, les assurés en problème sont invités à prendre contact avec leur compagnie. Pour les entreprises, même moratoire que celui des crédits hypothécaires pour les crédits souscrits auprès d'assureurs. Pour les contrats responsabilité civile et accidents du travail, ils seront, comme c'est déjà prévu, adaptés automatiquement avec régularisation ultérieure de la prime. Pour les autres contrats, les entreprises à l'arrêt pourront demander un report de paiement au 30 septembre. Que les uns et les autres se rassurent, tout ne va pas tomber dans les boîtes aux lettres le 1er octobre. La Banque nationale travaille à une solution avec Assuralia pour étaler le paiement des primes dues.