Par le biais d'Airbnb, vous pouvez louer ou mettre en location une chambre, voire même toute une habitation en échange d'une rémunération. Or, vous pouvez également envisager l'échange temporaire de maison avec une autre famille (étrangère) au cours de vos prochaines vacances. Les plateformes en ligne comme Trocmaison.com, Intervac et Home for Exchange ont pour objectif de vous assister dans ce processus. Taxistop vous offre aussi un service similaire dans notre pays via l'organisation internationale HomeLink.

Pour l'échange de maisons, les familles ne paient rien l'une à l'autre. Vous mettez donc votre propre habitation gratuitement à disposition de l'autre famille, mais vous pouvez vous aussi séjourner gracieusement dans la leur. Vous payez uniquement une contribution au site web intermédiaire. En fonction du site que vous utilisez, celle-ci varie entre 70 et 130 euros par an. Certaines plateformes prévoient une période de test gratuite, de telle sorte que vous pouvez tester les possibilités de celles-ci sans engagement.

La formule du troc de maisons vous offre l'espace, l'intimité et le confort d'une maison privée. Vous n'êtes en outre pas limité à une région déterminée: vous pouvez en principe partir en vacances n'importe où dans le monde. La condition étant bien sûr que vous trouviez un partenaire approprié ravi de séjourner au même moment dans votre habitation. Les plateformes en ligne proposent certes une offre étendue composée de dizaines de milliers de séjours potentiels. Bon à savoir: vous gardez les rênes en main, vous décidez toujours de quand et avec qui vous échangez votre maison.

Pas de cadre légal

Puisqu'on ne signe pas de vraie convention de location lors d'un échange de maisons, cette formule n'est pas soumise à un cadre légal. Les plateformes recourent certes en général à des formulaires standards censés offrir quelque peu de sécurité à toutes les parties. Le système est basé sur la confiance mutuelle et le respect. Il est dès lors demandé aux utilisateurs de présenter leur habitation le plus correctement possible. Elles peuvent également faire l'objet d'évaluations par les autres membres.

Mais que se passe-t-il si, malgré tout, cela se passe mal et que votre habitation subit des dommages lors d'un troc de maisons ? Taxistop offre, via HomeLink, une assurance automatique à ses membres. Celle-ci couvre la responsabilité civile pour les dommages causés à l'habitation d'échange et au contenu. Il y a toutefois une franchise de quelque 240 euros. "Les dommages qui sont causés dans la maison d'un troqueur de maisons sont couverts par l'assurance du partenaire de l'échange de maison", explique Gretel Standaert de Taxistop.

Arrangement à l'amiable

Même quand vous échangez une habitation avec des étrangers, il y a beaucoup de chance pour que l'assurance incendie intervienne en cas de dommages

Intervac ne prévoit pas d'assurance spécifique. "Chez nous, la règle d'application est simple. Celui qui casse quelque chose paie le dommage ou remplace l'objet", explique le porte-parole Jempi de Cooman. "Ce sont donc les troqueurs qui trouvent un arrangement entre eux. Cela n'a, jusqu'à présent, que très rarement conduit à des problèmes. Mais lors de l'utilisation d'une habitation d'échange, vous êtes en principe également couvert par l'assurance incendie de votre logement. Une maison d'échange est sur ce plan en effet assimilée à une location de vacances."

Chez Corinne Nieman de Trocmaison.com, nous entendons la même histoire. "En cas de dommages, la plupart des troqueurs de maisons se téléphonent et règlent cela entre eux", dit-elle. "Tout comme vous le feriez s'il s'agissait de la maison d'amis. Si l'objet cassé est un vase très cher, vous pouvez aussi régler cela via votre propre assurance en responsabilité civile. Si vous tombez dans les escaliers, vous êtes vous-même responsable. Car puisque - contrairement à un hôtel - vous ne payez rien au propriétaire de la maison, vous ne pouvez pas le tenir responsable de cela."

Que dit Assuralia ?

Bien que certains risques sont souvent couverts via l'assurance habitation ou l'assurance familiale lors d'un échange de maisons, vous avez fort intérêt à informer votre propre courtier d'assurances du fait que vous participez à ce système. "Même quand vous échangez une habitation avec des étrangers, il y a beaucoup de chance pour que l'assurance incendie intervienne en cas de dommages", affirme Wauthier Robyns d'Assuralia, la fédération professionnelle des assureurs."

"Une assurance familiale couvre les dommages résultant d'une erreur dans le cadre de votre vie privée, et donc en dehors de toute relation contractuelle. Pourtant, cette police doit en principe aussi couvrir les dommages causés dans des hôtels ou des logements analogues. Il est néanmoins conseillé d'informer votre assureur de votre activité en tant qu'hôte, et en fonction de cela éventuellement souscrire une assurance adéquate pour les cas qui ne sont pas couverts par l'assurance en responsabilité civile ordinaire."