Pour Ethias, cette année 2019 scelle la fin définitive de la crise. Les ennuis liés aux comptes First sont terminés, et le groupe a clos ses comptes 2018 sur un bénéfice net de 183 millions d'euros, en hausse de 16%. L'année 2019 est aussi celle où, en théorie, les actionnaires (l'Etat fédéral et les Régions wallonne et flamande) peuvent à nouveau, s'ils le désirent (et à condition d'avoir un gouvernement et de respecter le pacte d'actionnaires qui court jusqu'en 2023), vendre leurs parts dans l'assureur liégeois.
...