Depuis le 1er novembre 2012, le principe de dégressivité s'applique à tous les chômeurs cohabitants. A présent, cela vaut également pour les autres. La dégressivité a pour conséquence que les période de chômage est divisée en trois parties. A chaque étape, l'allocation est réduite jusqu'à ce qu'elle atteigne un minimum. La vitesse à laquelle la réduction est effectuée dépend du passé professionnel de la personne concernée. Quelqu'un qui n'a travaillé que deux ans, atteint le seuil minimum après dix-huit mois de chômage. Un autre ayant travaillé onze ans touchera le montant minimum après trois années de chômage. Pour les chefs de famille, l'allocation baissera par phases de 12%. Pour les célibataires c'est 17,5% et pour les cohabitants, cela bondit même à 40%. La baisse rapide de l'allocation est destinée à encourager les gens à trouver rapidement un nouvel emploi. Les chômeurs de plus de 55 ans, ceux ayant une incapacité de travail permanente d'au moins 33% , les chômeurs temporaires et ceux avec une garantie de revenus ne tombent pas sous ce régime. (Belga)

Depuis le 1er novembre 2012, le principe de dégressivité s'applique à tous les chômeurs cohabitants. A présent, cela vaut également pour les autres. La dégressivité a pour conséquence que les période de chômage est divisée en trois parties. A chaque étape, l'allocation est réduite jusqu'à ce qu'elle atteigne un minimum. La vitesse à laquelle la réduction est effectuée dépend du passé professionnel de la personne concernée. Quelqu'un qui n'a travaillé que deux ans, atteint le seuil minimum après dix-huit mois de chômage. Un autre ayant travaillé onze ans touchera le montant minimum après trois années de chômage. Pour les chefs de famille, l'allocation baissera par phases de 12%. Pour les célibataires c'est 17,5% et pour les cohabitants, cela bondit même à 40%. La baisse rapide de l'allocation est destinée à encourager les gens à trouver rapidement un nouvel emploi. Les chômeurs de plus de 55 ans, ceux ayant une incapacité de travail permanente d'au moins 33% , les chômeurs temporaires et ceux avec une garantie de revenus ne tombent pas sous ce régime. (Belga)