77% des Belges possèdent un smartphone. Il ressort d'une étude récente menée par Worldline, la société qui traite les transactions électroniques dans notre pays, qu'un groupe de plus en plus large de personnes souhaite recourir à une méthode de paiement mobile dans les bars, restaurants et magasins. Dans l'horeca, une transaction sur dix est effectuée sans contact, notamment par le biais d'un smartphone. Ce système est également utilisé pour les petits montants. Dans les commerces de proximité, le nombre de transactions électroniques jusqu'à 5 euros a augmenté de 42% l'année dernière.

Apple Pay

Depuis fin novembre 2018, Apple Pay est disponible en Belgique pour les utilisateurs d'iPhone et d'Apple Watch. Actuellement, seuls les clients de BNP Paribas Fortis ou de ses filiales Fintro et Hello Bank! peuvent bénéficier de ce service. Après avoir ajouté vos cartes de débit et de crédit (vous trouverez une marche à suivre ici), vous pouvez régler vos achats sans contact dans un magasin ou un établissement horeca en présentant votre téléphone ou votre montre à proximité d'un terminal de paiement. Bémol : les accessoires de protection de l'iPhone peuvent entraver le bon fonctionnement du service.

Google Pay

Vous faites partie de la team Android ? Alors vous pouvez utiliser Google Pay. Cette application - autrefois baptisée Android Pay - a subi une profonde refonte il y a un an environ. Elle est disponible pour les clients de KBC (uniquement pour les cartes de débit), de BNP Paribas Fortis et de ses filiales (cartes de débit et de crédit), ainsi que de quelques autres petites banques. Le paiement se fait également en approchant votre appareil du terminal. Les petits montants ne nécessitent pas de confirmation.

Payconiq by Bancontact

Étant donné qu'elles poursuivaient le même objectif, les deux applications à succès Bancontact et Payconiq ont récemment fusionné sous le nom de Payconiq by Bancontact. Ce service est soutenu par quasi toutes les banques, mais ne fonctionne qu'avec les cartes de débit. Les utilisateurs de Bancontact sont invités à faire une mise à jour, tandis que ceux de Payconiq doivent activer leur compte existant dans la nouvelle application. Le paiement se fait en scannant un code QR à la caisse. Vous pouvez aussi tenir votre téléphone Android contre le terminal de paiement.

Quid de Seqr ?

Seqr, la solution de paiement suédoise, a été l'une des pionnières dans le domaine du paiement mobile en Belgique. À l'époque, Colruyt a pris d'emblée le train en marche, avant que les enseignes Aveve, Kreatos, McDonald's, Carrefour, IKEA, Aldi, Decathlon, Inno et Starbucks ne lui emboîtent le pas. L'application prenait en charge toutes les cartes de paiement. Pour régler ses achats, le consommateur scannait le code QR du commerçant ou tenait son smartphone à proximité du terminal de paiement. Fin 2017, Seqr a fait l'objet d'une reprise et devait être rebaptisée Glase. Depuis lors, c'est le calme plat.

Votre banque

Les applications propres de certaines banques comme KBC et Belfius permettent également de passer à la caisse avec son smartphone. Les possibilités varient d'une banque à l'autre et dépendent de l'appareil que vous utilisez. Pratiquement tous les smartphones peuvent lire un code QR, mais une transaction sans contact en approchant son téléphone du terminal de paiement est généralement réservée aux utilisateurs Android. Bon à savoir : le commerçant a toujours le dernier mot. C'est à lui que revient la décision d'accepter ou non les paiements mobiles.

Traduction : virginie·dupont·sprl