Malgré le faible niveau des taux d'intérêt, plusieurs banques ont de nouveau vu davantage d'économies affluer vers les carnets d'épargne l'an dernier. Outre la garantie des dépôts et la souplesse du traitement fiscal, la disponibilité permanente représente un atout important. Or, l'accès aisé à votre épargne vous rend vulnérable aux achats inutiles ou impulsifs. Il est donc préférable de créer une distance avec vos économies, comme le révèle une étude réalisée en 2013 par Sam Maglio.

Ce psychologue social a demandé à deux groupes de New-Yorkais s'ils étaient prêts à patienter pour toucher la cagnotte d'une loterie en échange d'un bonus supplémentaire. L'argent gagné a été déposé sur un compte d'une banque à New York pour le groupe A et à Los Angeles pour le groupe B. Même si aucun d'entre eux ne devait se déplacer pour toucher au butin, seuls 49% des membres du groupe A étaient enclins à dire qu'ils attendraient pour le dépenser, contre 71 % des membres du groupe B.

L'expérience du bowling

Rabobank.be a mené une expérience similaire en 2018. Les chercheurs ont demandé à deux groupes de jouer au bowling. Chaque participant commençait avec 50 euros en cash qu'il était libre de consacrer au jeu ou à l'épargne. Une partie coûtait 10 euros et chacun devait jouer au moins une fois. Ceux qui parvenaient à renverser toutes les quilles recevaient 50 euros supplémentaires. Les participants pouvaient repartir avec le capital restant au terme de l'expérience.

Pour le groupe A, l'argent à épargner et à jouer se trouvait côte à côte sur la table. Dans le groupe B, seul le montant à jouer était visible et l'épargne était conservée à l'abri des regards. Le test a abouti aux mêmes conclusions que Sam Maglio : les participants du groupe A ont davantage succombé à la tentation de toucher à leurs économies. Sept joueurs sur dix ont puisé dans leur épargne disponible sur la table pour continuer à jouer. Dans le groupe B, seule une personne sur dix a empiété sur ses économies placées dans une autre pièce.

Une autre banque

Les deux expériences montrent qu'une barrière entre l'épargnant et ses économies induit un comportement d'épargne plus conscient. À l'ère du tout numérique, votre épargne n'est jamais bien loin : vous pouvez, à tout moment et en tout lieu, effectuer un virement de votre compte d'épargne vers votre compte à vue. Y compris à partir de votre smartphone. C'est très pratique, mais cela réduit la distance qui vous sépare de vos économies. Selon Rabobank.be, vous pouvez faire fructifier davantage votre argent en ouvrant un compte d'épargne auprès d'une autre banque que celle via laquelle vous effectuez vos opérations quotidiennes.

Traduction : virginie·dupont·sprl