Si on va plus loin dans l'analyse des chiffres, on constate encore que le niveau actuel ne varie guère de ce qu'il était avant la crise financière de 2008. Fin 2007, il y avait en effet 1,40 million dé véhicules immatriculés dans notre pays. Par contre, on constate une augmentation constante du nombre de véhicules d'occasion depuis cette période. De 742.926 occasions sur nos routes en 2008, on est passé à 865.785 l'an dernier. Cette tendance touche principalement les voitures d'occasion (653.100 en 2008, 738.926 fin 2013) et les petits véhicules utilitaires (camionnettes, camions, tous terrains) qui sont plus de 93.000 sur nos routes contre un peu plus de 77.000 il y a cinq ans. Enfin, alors qu'il semble parfois que de plus en plus de motos nous dépassent sur la route du travail, on constate qu'il y en a nettement moins immatriculées aujourd'hui (21.926) que fin 2008 (30.112). (Belga)

Si on va plus loin dans l'analyse des chiffres, on constate encore que le niveau actuel ne varie guère de ce qu'il était avant la crise financière de 2008. Fin 2007, il y avait en effet 1,40 million dé véhicules immatriculés dans notre pays. Par contre, on constate une augmentation constante du nombre de véhicules d'occasion depuis cette période. De 742.926 occasions sur nos routes en 2008, on est passé à 865.785 l'an dernier. Cette tendance touche principalement les voitures d'occasion (653.100 en 2008, 738.926 fin 2013) et les petits véhicules utilitaires (camionnettes, camions, tous terrains) qui sont plus de 93.000 sur nos routes contre un peu plus de 77.000 il y a cinq ans. Enfin, alors qu'il semble parfois que de plus en plus de motos nous dépassent sur la route du travail, on constate qu'il y en a nettement moins immatriculées aujourd'hui (21.926) que fin 2008 (30.112). (Belga)