Les employés du secteur privé et les agents contractuels d'une entreprise publique autonome comme Belgacom, bpost ou la SNCB ont droit à un congé-éducation. Cela signifie qu'ils peuvent suivre une formation agrée pendant les heures de travail. S'ils ne le font pas pendant les heures de travail, ils peuvent récupérer un certain nombre d'heures. Pendant l'absence, l'employeur paie le salaire normal. Pour les formations à partir du 1er septembre 2012, ce montant a été limité à 2.706 euros brut par mois. Ensuite, cette somme peut être (partiellement) récupérée auprès du gouvernement. Le remboursement varie selon le type de formation (générale, sectorielle, promotion sociale). Pour l'année scolaire 2011-2012, pour laquelle la date de demande expire à la fin de ce mois, elle est de maximum 21,23 euros par heure. Pour l'année scolaire 2012-2013 , elle s'élève à maximum 21,65 euros par heure de congé-éducation. L'employeur ne peut pas refuser le congé-éducation à son personnel, même si la formation n'a rien à voir avec le domaine d'activités de l'employé. L'employeur doit cependant marquer son accord avec le planning du congé. (Belga)