On parle notamment des habitations de type "caravaning longue durée" situées dans des zones d'habitat permanent. Jusqu'ici, les propriétaires de ce type d'habitations ne pouvaient accéder aux primes lors de travaux réalisés en vue de baisser leur consommation d'énergie. Ils n'avaient pas accès, non plus, aux aides pour améliorer la salubrité de leur logement. Le projet de décret adopté il y a quelques jours permettra à ces personnes d'accéder à ces aides. Dans le même temps, le gouvernement a adopté une prime à la création d'habitations, situées dans des zones à définir, au profit de ménages disposant de revenus précaires. Il a encore décidé de simplifier les procédures pour l'obtention de primes à la réhabilitation et au double vitrage. La première, visant à supprimer un facteur d'insalubrité, offre une couverture de 10 à 40% des travaux, d'un montant total de 7.500 € ; la seconde intervient lors du changement de châssis pour des montant de 45, 50 ou 60 € en fonction des revenus du demandeur. La visite "avant travaux" n'est plus nécessaire mais est toujours possible à la demande du propriétaire, la visite "après-travaux" se fera de manière aléatoire. (Belga)