Et dès cette date, le chèque-formation devra être destiné à prendre en charge une partie des coûts de la formation qui présentera un lien direct avec le métier exercé par l'indépendant ou le travailleur, ou, le cas échéant, qui contribuera, soit au développement de l'activité professionnelle exercée par l'indépendant, soit au développement des compétences techniques et professionnelles du travailleur au sein de l'entreprise ou au sein de tout autre entreprise qui exercera une activité similaire pour autant que ces compétences seront déjà requises pour l'exercice de son métier au sein de l'entreprise. Le chèque-formation a une valeur faciale de 30 euros et rémunère une heure de formation d'un travailleur. Dorénavant, par journée de formation, seront comptabilisées au maximum sept heures de formation par travailleur, à l'exception des formations linguistiques données en immersion pour lesquelles un maximum de dix heures de formation pourront être comptabilisées par travailleur. En cas de demi-journée de formation ou en cas de formation suivie en dehors des heures de travail après 17 heures, seront comptabilisées au maximum quatre heures de formation par travailleur. (Belga)